Version imprimable
Rénovation de la XIIe station du calvaire en 1981 et en 2007

En 1981, les trois crucifiés de la XIIe station subirent l'usure du temps. Le Père franciscain Laurentius Englisch, artiste-sculpteur résident actuellement au couvent de Vossenack d'Hürtgenwald (Allemagne) exécuta le remplacement des crucifiés en pierre de France par des œuvres- d'art en bronze.

Les visiteurs du calvaire qu'ils soient pèlerins ou touriste en regardant vers le crucifié central, ils voient un personnage ressuscitant, à la place des clous des mains leur regard est attiré par cette gerbe de sang qui tel une grappe de raisin est signe de vie ; à droite ils observent un "bon larron le visage tourné vers le Christ" ; à gauche le "mauvais larron, ne veut rien savoir et est précipité dans la géhène".

En 2007, les croix des crucifiés subissent le même sort du vieillissement, ils deviennent l'objet d'un enlèvement et remplacement spectaculaire sous la conduite de Guido Dôme.

Sur la grotte de la XIIe station se trouvaient en 1903 le Christ crucifié et trois personnages Marie, mère de Jésus Marie-Madeleine et l'apôtre Jean. La grotte fut relevée de 2 à 3 mètres , on ajouta un centurion ainsi que les deux larrons ; le Père supérieur d'alors fit creuser dans la grotte une chapelle où l'on découvre St François recevant les stigmates.

Les sculptures de la XII e station sont l'œuvre du sculpteur Piedboeuf d'Aix-la Chapelle.

Information intéressante:
Une visite inattendue de quelques visiteurs de Mühlen
(Steinfeld - nord de l'Allemagne)


En l'année 1908 les Pères Franciscains décidèrent de s'établir à Mühlen et d'y construire une église. Le couvent fut construit la même année et la bénédiction de l'église eut lieu en 1910.

Sous la conduite du Frère Ernst Strüsser, un parc de 4 ha, contenant un chemin de croix fut aménagé. La pièce maîtresse du calvaire fut la 12e station qui dut néanmoins être détruite en 1973 pour cause de vétusté.

En 2006, l'église et les 13 stations furent rénovées, le centre culturel de Mühlen désirerait cependant reconstruire la 12e station . En consultant " Internet " nous avons découvert qu'à Moresnet existe le même ouvrage d'art que celui qui existait à Mühlen.

Tout à fait par hasard et grâce à l'internet ces personnes découvrent que leur 12e station du calvaire avait été érigée par le même architecte Le Frère Quintilien Barren , l'auteur de notre calvaire à Moresnet-Chapelle. Ce groupe de personnes vont reconstruire ce même calvaire à court terme.

Contenu de la lettre écrite par Mr Rudolf Timphus (adresse : Vor dem Kloster D-49439-Germany.-commune de Steinfeld)

Galerie Photos:
* * *
Cliquez sur une photo pour l'agrandir

* * *
Extraits: Chronique 4 - Auteur: J.Langohr (Gemmenich)